Ludovic Guyot blog » Photographe de mariage

Le collodion humide ou les origines de la Photographie

Le portrait au collodion humide est un héritage du 19e siècle inventé en 1851 par un pionnier, Frederick Scott Archer.

Le procédé consiste à enduire une plaque de verre ou de fer d’une émulsion photosensible à base de collodion et de sels d’argent. la plaque est ensuite placée dans un châssis puis sur une chambre grand format.

Après la prise de vue, on procède rapidement au développement et l’image apparaît en quelques secondes.

On obtient alors un ferrotype ou ambrotype, non reproductible, la plaque constituant elle-même la photographie.

160 ans plus tard, j’ai souhaité ressuscité cette technique si particulière et revenir sans doute à l’essentiel de ma passion.Prendre le temps et révéler, à force de patience et de persévérance, seulement une image.

J’utilise les mêmes matériaux et les techniques de Frederick Scott Archer, toutes les chimies sont préparés comme au 19 e siècle.

A une époque ou tout va trop vite,  c’est vraiment un processus artisanal qui demande du temps et de la patience.

Après des débuts laborieux et parfois décourageants …

 

test tintype

La magie opère enfin sous mes yeux :

 

photo 1

 

Après plusieurs mois d’essais et de recherches, ma plus belle récompense :

Tintype toulouse

 

photo alternative

Numériser 1

 

 

Vous aimez mon travail et souhaitez en savoir plus, rendez-vous sur ma nouvelle page :

https://www.facebook.com/studiotintype

A très bientôt


SHARETWEETPINEMAIL

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

*

*

c o n t a c t
T a r i f s
f a c e b o o k